F4BWG auteur du site de harcèlement f1shs.com

F4BWG auteur du site de harcèlement f1shs.com

10 mai 2019 Témoignages 0
f4bwg harceleur

De quoi s’agit il ?

Le site f1shs(.)com est apparut en aout 2015. Il contient un ensemble d’insultes, de mensonges et diffamations à mon propos, de manière répétée, dans le but de me harceler et de détruire ma réputation. Le harcèlement en ligne est puni par la loi de 2 ans de prison et 30000€ d’amende (article 222-33-2-2 du code pénal). Il faut savoir que le harcèlement en ligne est considéré comme des violences et qu’il ne s’agit pas d’une simple infraction, mais d’un délit grave. Ce délit est aggravé lorsque qu’il est commis en réunion. L’annuaire ANFR des radioamateurs permet de connaitre l’identité des personnes pour les indicatifs cités, lorsqu’ils ne sont pas en liste orange. Ces indicatifs se retrouvent dans chacun des faits. Il s’agit donc ici d’une simple corrélation de documents déjà en ligne et comparés avec mes correspondances privées.

Le harcèlement en ligne ça donne ceci :

Des conséquences graves

Les conséquences de ce harcèlement systématique ont été importantes sur ma santé, sur mes relations avec mes amis, ma famille et finalement sur mon emploi. Vous pourrez questionner mes amis radioamateurs, comme F4ACD, F1UOT ou Laurent du RC F8KGD, sur le niveau de stress que ce harcèlement a créé et ma situation personnelle. Je tiens a les remercier ici pour leur patiente et leur amitié, même si ils ont parfois lâché l’affaire, puis sont toujours revenus vers moi pour m’aider et me soutenir.

L’auteur du harcèlement comme ceux qui l’alimentent ou sont passif alors qu’ils voient bien ce qui se passe, sont définis comme des pervers narcissiques. Son objectif ? Affecter, voire détruire l’identité de l’individu. De manières répétitives, et insistantes, il fait subir à sa victime des humiliations.

Pour la victime, dénoncer son harceleur fait partie de la reconstruction. Il faut partager ce qui se passe avec les proches, les amis. C’est essentiel pour se protéger. Pour ma part, j’ai au beaucoup de difficultés pour rassembler tout ces éléments, m’y plonger et être capable d’écrire ce billet. C’est encore un effort important qui me replonge dans la boue des propos haineux et violents de F4BWG dès août 2015, puis F1TUV par radio #DMR en juin 2015, et enfin F4CGU en avril 2017. Il y a aussi ceux qui savent et qui ne disent rien, passif, indifférents volontaires, mais qui n’en pensent pas moins et qui ne t’aideront pas en te laissant sur le coté avec ton fardeau. C’est sans doute le pire. C’est abjecte.

Une volonté de nuire

F4BWG est l’auteur de ce site. Il n’a cessé de remettre en ligne le site après chaque suspension des différents hébergeurs successifs, depuis plus de 3 ans maintenant. Il a été créé le site initialement aux USA, puis l’a déplacé aux Philippines, Hong Kong, puis il est revenu aux USA et a déplacé de nouveau vers un autre pays … Ce n’était pas juste une erreur ou quelque chose de temporaire, non, c’était systématique, avec de nombreux billets ajoutés au fil des mois, revus, et savamment construits pour que le ranking Google soit très important, et vu en plusieurs langues : en anglais avec un phrasé qui ne sort pas de Google, et même en chinois ! Il faut un certain niveau d’expertise en technologie du web pour monter un tel site avec un registrar qui accepte l’anonymat par plusieurs rebonds d’adresses mail et de boite postale pour ne pas être retrouvé. Avant de faire appel à mon assureur avec la protection juridique, j’avais fait plusieurs tentatives auprès des hébergeurs et de la CNIL pour l’utilisation de mes données personnelles (mon image, mon nom, mon indicatif). F4BWG a modifié son site pour être moins sensible aux règles CGU et la réglementation RGPD de certains pays complaisant comme Hong Kong ou le Philippines, et ainsi passer sous le radar. Mais il n’avait pas pu résister aux actions spécifiques actuellement lancées par une équipe spécialisée assistée d’un avocat a destination des hébergeurs, pour faire fermer le site. Dernièrement, F4BWG a créé un CDN chez Cloudflare, pour tenter de masquer l’hébergeur, et de se soustraire aux suspensions des hébergeurs. Il a réussi a remettre en ligne son site, mais devra maintenant s’exposer a plusieurs actions légales bien plus fortes encore.

Je n’ai pas de preuve formelle de l’implication de F1TUV, mais j’ai un doute depuis les menaces qu’il m’a faite le 20/06/2015 par radio #DMR (une plainte a été déposée à ce propos pour menace de violence sous condition). Toutes ces compétences techniques, F1TUV ne les a pas, mais F4BWG lui est un expert. Au vu de l’historique des raisons possible de ce harcèlement, F1TUV a-t-il un intérêt pour que le site f1shs(.)com existe ?

Des éléments concordants vers F4BWG

J’ai fait le lien entre les administrateurs du site brandmeister-dmr(.)fr et f1shs(.)com, lorsque j’ai vu apparaître mes mails privés sur le site f1shs(.)com. Je les avais adressé seulement aux administrateurs du site brandmeister-dmr(.)fr. A ce stade, la publication de mon mail privé sur le site f1shs(.)com aurait pu être réalisée par une autre personne qui aurait reçu ce mail. Mais mon doute s’est effacé au fur et à mesure des 4 faits d’accès public, collectés sur ce billet, qui montrent que seul F4BWG avait reçu des informations et qu’il les publiait sur le site f1shs(.)com.

Par la suite, j’ai plusieurs fois demandé aux administrateurs du site brandmeister-dmr(.)fr (F4BWG, F1TUV et F4ALM), par un mail en octobre 2016, puis récemment par Twitter et Telegram, de cesser ce harcèlement au travers du site f1shs(.)com.

Seul F4ALM m’a répondu par mail privé, après la publication de ce billet, que F1TUV et F4BWG sont bien les administrateurs du site brandmeister-dmr(.)fr, qu’il n’a plus de relations avec F4BWG et F1TUV, et qu’il n’est plus administrateur du site brandmeister-dmr(.)fr depuis octobre 2016. D’après F4ALM, Il aurait demandé que son nom soit retiré de ce site en octobre 2016, mais F4BWG aurait refusé. Je n’ai que sa parole pour le croire. Pour le moment, c’est le seul des trois qui s’explique sur cette affaire.

Plusieurs faits indiscutables

Les faits rassemblés dans ce billet ont été transmis à Mr le Procureur de la République au travers d’une plainte pour harcèlement en ligne en réunion, atteinte à la vie privée et usurpation d’identité. Ces faits sont public. Il existe d’autres éléments ajoutés a cette plainte, mais qui resteront confidentiels et à la seule vue de la Police pour les besoins de l’enquête judiciaire. Les différentes versions de ce site ont été capturées par un huissier de justice. L’auteur ne pourra pas dire qu’il ne savait pas, où qu’il a modifié ces propos pour minimiser les faits. Ils montrent que F4BWG est l’auteur du site f1shs(.)com, et que F4CGU a alimenté le site avec mes correspondance privées. Le domaine f1shs(.)com a été créé le 10/02/15 et une première version du site est apparut 01/08/15.

Mais pourquoi ?

  1. Le nom de domaine DMR-FRANCE : L’association DR@F dans laquelle je suis président, avait subit de nombreuses attaques depuis mai 2014, suite au dépôt du nom de domaine dmr-france(.)fr et dmr-france(.)net au même moment que celui que nous annoncions pour notre projet dmr-france.org. L’idée de ce nom avait été créé dans un premier groupe Yahoo, où F1TUV et F1PRY y participaient. L’idée originale du projet “DMR-FRANCE” est celle de F4ACD, partagée dans ce groupe, puis utilisée par F1PRY sans en avertir le groupe. Nous nous en somme aperçu au moment du dépôt de nom de domaine par l’association DR@F. Nous avions demandé des explications à F1PRY, sans avoir reçu aucune réponse depuis. Nous avions alors suivi l’exemple du REF-UNION qui avait créé une marque en décembre 2012 à l’INPI sous le numéro 3966933, pour protéger son nom de domaine. Nous avions alors créé la marque DMR-FRANCE en 2014 dans le même but.
  2. L’affaire Radioamateur-France : Notre association avait subit de nombreux propos diffamatoires diffusés sur le site de radioamateur-france(.)fr en décembre 2014. Cette affaire est en cours et instruite par un juge d’instruction. Plusieurs personnes ont été mises en examen et sont en attente de leur procès. Moi même et l’association DR@F sommes parties civiles.
  3. Le financement public “LePotCommun” DMR : L’association DR@F avait alerté la communauté radioamateur en juin 2015, concernant l’illégalité des “potcommuns” lancés par F1TUV. Ces appels à la générosité du public utilisaient la marque DMR-FRANCE, pour financer des installations de relais DMR. De plus, ce genre de financement devait faire l’objet d’une autorisation préfectorale et d’une déclaration de revenus du bénéficiaire au centre des impôts, lorsqu’il s’agissait d’une personne physique. J’avais alors reçu des menaces de violences sous conditions de F1TUV et sur un relais radioamateur, qui a fait l’objet d’une plainte. C’est a ce moment que j’ai reçu les menaces de F1TUV par radio #DMR.
  4. Le serveur BM 2082 : L’association DR@F avait créé un serveur BM 2082 en mars 2016 pour faire des essais avec P25 et Tetra. Ce n’était pas un serveur temporaire, contrairement aux propos de F4BWG et F1TUV sur le site brandmeister-dmr.fr. Il existait déjà un serveur BM 2081 administré par F1PRY et F1TUV. Notre serveur a été désactivé sans prévenir le 18/09/16. IL y a eu une grosse altercation au sujet du serveur BM 2081 entre F1SCA, F1TUV, F1PRY, et F4BWG durant l’été de cette même année. F4BWG a été particulièrement actif pour faire modifier ce que nous mettions à jour sur le wiki BM, jusqu’au jour où il y a eu blocage et que nous ne pouvions plus avoir accès. Je voyais de nombreuses correspondances entre F4BWG et R3ABM et PD0ZRY et un argumentaire à propos de notre “non respect de la charte Brandmeister”, que je retrouvais comme par hasard sur le site de F4BWG alors que ces mêmes règles changeaient régulièrement et unilatéralement. Est ce que toute cette mascarade n’avait pas pour but de dresser les gens les uns contre les autres et au final, récupérer le bébé ? C’est vraiment pitoyable et il faut être particulièrement psychopathe pour manipuler tant de personnes pour arriver a ses fins. L’association DR@F a préféré abandonner le projet DMR et DStar, car il y avait trop de gens haineux autour de ce sujet.
  5. Les ID-CCS7 :
    Des commentaires pour nous faire passer pour une association illégitime, sont apparus sur le site f1shs(.)com suite à la publication d’un article sur le site du REF en mars 2016. Ces arguments avait déjà été repris par de nombreuses personnes qui avaient plus ou moins d’intérêt que nous abandonnions cette gestion des ID-CCS7, comme F1ULQ en août 2015, de la fameuse “TRCR” initiée par le REF, qui n’a pas hésiter a menacer nos amis de l’ID-Team (DD9KA), de passer directement par le DARC pour retirer la gestions des ID du DR@F. L’ID-Team a répondu que la gestion des ID-CCS7 était bien meilleure depuis que F1SHS s’en occupe depuis janvier 2015 et que leur menaces étaient déplacées. Les mails de F1ULQ m’ont été transmis par DD9KA. J’ai vécu ensuite le déchaînement du REF par l’intermédiaire de F1TE, puis dernièrement F1JXQ, soutenu par le REF lors de son AG, à propos de l’illégitimité de l’association DR@F pour la gestion des ID-CCS7. Et puis, il y a tous ceux qui voient bien ce qui se passe, mais qui ne disent rien, parfois même s’en réjouissent, comme F1TE rencontré par hasard sur le rassemblement de SEIGY cette année, qui me glisse tout bas en souriant : “Tiens tu as changé … en mal bien sur … non mais là je déconne“. J’ai eu la nausée.

Liste des faits

Fait n°1 : Mon mail du 20/04/16 adressé à l’hébergeur de brandmeister-dmr.fr

Lien : http://f1shs.com/exemple-de-harcelement-des-radio-amateurs-par-pierre-bernard-f1shs-sites-web-radio-amateur/

C’est un premier mail envoyé à l’hébergeur du site http://brandmeister-dmr(.)fr au sujet de la contrefaçon de la marque DMR-FRANCE. C’est une procédure normale concernant les CGU des hébergeurs, que les propriétaires des sites web doivent respecter. Seuls les responsables de ce site web (F1TUV, F4ALM et F4BWG) au moment des faits (avril 2016), ont pu recevoir ce mail et le publier sur f1shs(.)com. A ce stade, les faits ne permettent pas de connaitre le réel auteur du harcèlement et les complices, entre les trois personnes.

Extrait f1shs.com du 23/04/2019
F4BWG Harcelement

Fait n°2 : Mon mail du 25/04/16 adressé à F4BWG, F1TUV et F4ALM

Lien : La page a été supprimée du site, suite à ma plainte adressée à la CNIL

Il s’agit d’un second mail envoyé aux trois responsables du site http://brandmeister-dmr.fr (F1TUV, F4ALM et F4BWG) de l’époque (avril 2016). Je demandais de cesser d’utiliser la marque DMR-France. On retrouve mon mail, adressé a ces seules trois personnes, sur le site de harcèlement en ligne f1shs(.)com avec “GMT-07h00” comme heure de réception, soit la zone de Los Angeles, où habite F4BWG (selon ce qu’il déclare publiquement dans la base de données des ID-CCS7 pour les USA). Ce même mail, reçu de la même personne dans la zone de Los Angeles, était apparut sur le site de brandmeister-dmr(.)fr. Vous noterez dans la sauvegarde de la page, le phrasé qui est le même que celui employé sur le site f1shs(.)com.

Extrait f1shs.com au 23/04/2019
F4BWG Harcelement

Fait n°3 : Mon mail du 27/04/16 adressé à F4BWG, F1TUV et F4ALM

Lien : http://f1shs.com/la-methode-f1shs-pour-avoir-son-site-en-premiere-page-des-moteurs-de-recherche/

Il s’agit la aussi d’un mail adressé une nouvelle fois aux administrateurs du site brandmeister-dmr(.)fr au moment des faits (avril 2016), au sujet de la contrefaçon de la marque DMR-FRANCE, et qui se retrouve sur le site de harcèlement f1shs(.)fr. De la même manière, on peut voir la zone GMT-7h00 au moment de la lecture de ce mail par le seul des 3 administrateurs qui vit à Los Angeles, c’est à dire F4BWG.

Lien : http://f1shs.com/la-methode-f1shs-pour-avoir-son-site-en-premiere-page-des-moteurs-de-recherche/

Extrait f1shs.com au 23/04/2019

Fait n°4 : Ma demande d’information à l’ID-Team DMR-MARC

Lien : http://f1shs.com/fr/denonciation-des-radio-amateurs/

J’avais questionné l’ID-TEAM DMR-MARC à propos de l’usage des ID-CCS7 en Août 2016, pour comprendre les usages et règles applicables aux radioamateurs Français résidents aux USA. J’avais pris comme exemple F4BWG, car son nom déclaré était “Olivier Langlois” alors qu’il n’y a aucune information disponible sur le site de l’ANFR (liste orange). Seul l’ID-Team était au courant de ce mail, lorsque K0BOY a transmit mes échanges mail à F4BWG et seulement lui.

Mail de DMR-MARC à F4BWG du 21/08/16
Extrait f1shs.com au 23/04/2019

Fait n°5 : Ma correspondance privée avec F4CGU

Lien : http://f1shs.com/fr/le-draf-la-vrai-fausse-association/

C’est à l’occasion de ma visite à l’Electrolab de Nanterre en avril 2017, que j’ai rencontré F4CGU que je connaissais depuis un bon moment a travers l’Adrasec. J’étais heureux de pouvoir échanger avec lui à propos de l’Electrolab. F4CGU avait fait un selfie et je lui avait demandé de garder cette photo privée, car j’étais la cible d’attaques personnelles comme celles entretenues par F4BWG sur le site f1shs(.)com. Malheureusement, F4CGU a publié ce selfie sur Twitter. Je lui ai demandé de m’aider en le retirant en lui expliquant la situation, mais il n’a rien voulu entendre et j’ai dû faire un signalement a Twitter. J’ai été particulièrement choqué par l’attitude de F4CGU et ses commentaires. Je me suis aperçu un peu plus tard que F4CGU avait transmis mes correspondances privées à F4BWG pour qu’elles soient publiées sur le site f1shs(.)com. Mes correspondances avaient été tronquées par F4BWG, pour augmenter encore la portée de ce harcèlement. F4CGU savait très bien ce qu’il faisait en transmettant mes correspondances à F4BWG, car je lui avait expliqué la situation. Il est passé outre et l’a fait. Je suis évidement profondément déçu de F4CGU. Je pensais qu’il était un bon camarade et que je pouvais lui faire confiance alors que j’étais dans une situation personnelle difficile. Mais il n’en n’était rien et il avait contribué ainsi directement au harcèlement en ligne. J’ai évidement déposée une plainte à Mr le Procureur de la République à ce propos, pour harcèlement et atteinte à la vie privée.

Extrait correspondance privée Twitter avec F4CGU le 22/04/17
CEM Carfil F4CGU Harcelement
Extrait f1shs.com au 23/04/19 avec la copie tronquée de mon message privé à F4CGU

Mais que fait la justice ?

Les lois existent. Il est souvent difficile d’être entendu par le Procureur et il faut alors saisir le juge d’instruction en se portant partie civile à l’aide d’un avocat. Cela coute cher, mais cette procédure vaut la peine d’être menée.